INFORMATION COVID-19
L’attestation de déplacement dérogatoire vous permet de venir nous rendre visite car notre activité demeure autorisée
Conseils Vidéo > Comment lutter naturellement contre la mouche des oliviers ?

Comment lutter naturellement contre la mouche des oliviers ?

Jean Yves Meignen, artisan du végétal et jardinier de l’abbaye de Valsaintes, nous explique comment lutter naturellement contre la mouche des olives.

Cette mouche apparaît en juin, après la chute des fleurs des arbres, et elle vient pondre un œuf dans le fruit d'où va naître un ver qui se nourrit de l'olive. Celle-ci va alors tomber au sol et être perdue.

CYCLE DE DÉVELOPPEMENT : L'adulte peut vivre jusqu'à 9 mois. Il peut parcourir une dizaine de kilomètres par jour. L'absence d'eau est très pénalisante pour les adultes. Ceci explique que le taux de survie des adultes est très faible lorsqu'ils se trouvent dans des conditions de forte sécheresse.

LES MOUCHES EN HIVER ET AU PRINTEMPS La grande majorité des populations de mouches de l'olive passe l'hiver au stade de pupe, sous la frondaison des arbres dans les premiers centimètres de terre. La pupe est très résistante aux conditions climatiques. Toutefois, en dessous de 0°C, la survie des pupes est très réduite, la mortalité naturelle en hiver est très importante : moins de 20 % des pupes passeront l'hiver.

Une première technique consiste donc a travailler le sol en début d'hiver sur quelques centimètres de profondeur sous l'olivier afin de remonter à la surface ces pupes. Ces dernières seront alors au froid et/ou pourront être mangées par les oiseaux ou par une poule.

LES MOUCHES EN ÉTÉ Durant l'été, dès que les olives atteignent 8 à 10 mm de longueur, surviennent les premières pontes dans l'olive. Les femelles peuvent pondre 400 à 500 œufs en quelques jours. Les femelles pondent un œuf par olive et l’asticot se développe à l’intérieur de la pulpe de l'olive en creusant une galerie. 

Une génération de mouche se développe alors en un mois environ. Selon les conditions climatiques, trois à cinq générations se succèdent de juin à octobre. A la fin de son développement, la larve mange la pulpe juste sous l'épiderme et prépare son trou de sortie puis recule dans le fruit pour se nymphoser. 

La nymphose se déroule sous la forme d’une pupe durant environ 10 jours en été. Une fois sorti de la pupe, le nouvel adulte sèche ses ailes durant une paire d'heures puis s'envole. Il est apte à se reproduire après quelques jours. En automne, lorsque les températures baissent et où la chair devient laiteuse, la larve se laisse tomber au sol. La nymphose a lieu dans ce cas au sol et s’étale jusqu’à la fin de la période froide et le cycle recommence. 

Pour limiter le développement de la mouche des olives, vous pouvez faire une pulvérisation à base d'argile blanche ou Kaolinite sur les jeunes fruits. (formation des fruits et début des premiers vols de mouche courant Juin ou Juillet selon votre région). L'argile doit être dilué dans de l'eau à raison de 30g / litre d'eau. Soit une cuillère à soupe de Kaolinite pour un litre d'eau pour protéger un olivier de taille normale. L'argile, une fois déposée sur la jeune olive en formation empêche la mouche de repérer le fruit et donc d'y pondre ses œufs. 

En Provence, cette technique est très efficace car les étés sont secs et on n'est pas obligé de renouveler l'opération après chaque grosses pluies.

Retour à la liste

Notre exploitation est située à proximité de : 44130 Blain, 44130 Bouvron, 44130 Fay-de-Bretagne, 44130 Le Gâvre, 44130 Notre-Dame-des-Landes, 44170 Jans, 44290 Conquereuil, 44170 Marsac s/Don, 44390 Casson, 44810 Héric, 44390 Nort s/Erdre, 44390 Petit-Mars, 44170 Abbaretz, 44810 La Chevallerais, 44170 La Grigonnais, 44170 Nozay, 44390 Puceul, 44390 Saffré, 44170 Vay, 44630 Plessé, 44119 Grandchamps-des-Fontaines, 44240 Sucé s/Erdre, 44119 Treillières, 44360 Le Temple-de-Bretagne, 44360 Vigneux-de-Bretagne, 44260 Malville, 44750 Quilly